Stage qualité eau: étude de saturation du charbon actif sur les usines F/H

Je postule
  • Type de contrat :  Stage

  • Temps de travail :  Temps plein

  • Lieu Rennes

  • Salaire 750 € - 750 € / mois

L'entreprise

La Société Publique Locale Eau du Bassin Rennais produit l’eau des 510 000 habitants du territoire de la Collectivité Eau du Bassin Rennais (56 communes) et la distribue aux 143 200 abonnés de 20 communes du bassin rennais :

  • sur la ville de Rennes depuis le 1er avril 2015,
  • sur les communes de Pacé, Saint-Gilles et Vezin-le-Coquet depuis le 1er janvier 2016,
  • sur la commune de Cesson-Sévigné depuis le 1er avril 2017,
  • sur la commune d’Acigné depuis le 1er janvier 2018.
  • et depuis le 1er février 2020 sur 14 communes supplémentaires : Bourgbarré, Brécé, Bruz, Chartres-de-Bretagne, Corps-Nuds, Guichen (secteur Pont-Réan), Laillé, Nouvoitou, Noyal-Chatillon-sur-Seiche, Orgères, Pont-Péan, Saint-Armel, Saint-Erblon, Saint-Jacques-de-la-Lande.

Notre ambition : garantir une eau de qualité, en préservant les ressources, en maitrisant les coûts, et en optimisant la gestion du patrimoine, en toute transparence

Nos équipes comptent aujourd’hui 160 femmes et hommes au service de l'eau. Plus d’information sur monagence.eaudubassinrennais.fr/.

Description du poste

L'ensemble des usines de production d'eau potable de la SPL possèdent dans leur filière un traitement à base de charbon actif en grain (CAG) ou en poudre (CAP). Le charbon actif est principalement utilisé pour le traitement de la matière organique dissoute et la rétention des polluants: pesticides, résidus médicamenteux,...

Le bon contrôle de la saturation du charbon lorsqu’il est utilisé en media filtrant (CAG) ou de son taux d’injection lorsqu’il est injecté en ligne (CAP) sont des objectifs fort de l’exploitation des usines pour maintenir un optimum technico-économique de traitement.

Dans ce cadre, un projet de R&D a été mis en place pour modéliser l’efficacité des traitements au charbon actif. Les résultats de la modélisation visent à définir de nouvelles consignes d’exploitations, moins empiriques, pour le pilotage des usines.

Un premier travail de modélisation a été réalisé sur les lits de CAG de l’usine de Lillion avec un précédent charbon. La modélisation a donné satisfaction jusqu’au renouvellement du CAG par une nouvelle marque de caractéristiques différentes.

     Objectifs du stage:
    Les objectifs de ce stage se déclinent sur 2 axes :

    •  Etude de saturation de CAG :
      • Reprise de la méthode de modélisation de Lillion avec les résultats sur le charbon actuel ;
      • Application de la modélisation à l’usine de Rophemel et éventuellement aux usines de champ Fleuri et de la Noé;
      • Edition de règles d’exploitation pour le renouvellement des CAG et mise en place d’un outil simple (feuille de calcul Excel) de suivi de la saturation du charbon.
    • Etude des possibilités de modélisation des relations entre UV, COT et taux de charbon sur les usines de Mézières et Villejean. 
    • L’encadrement du stage sera réalisé par l’ingénieur chimiste du bureau d’étude interne de la SPL.

      Modalités du stage:

      Ce stage Conventionné et Rémunéré est basé sur Rennes idéalement entre mars et août 2022, pour une durée de 3 à 4 mois.

      Profil recherché

      Vous êtes en formation de niveau Bac+4 de type école de Chimie. Un premier stage dans le domaine de l’eau serait un plus.

      Bonne connaissance du génie des procédés, en chimie de l'eau potable, bon relationnel et aisance à l'oral (opérationnels sur les usines, travail en équipe),force de proposition et une bonne maitrise et compréhension d'Excel demandée. Le permis de conduire B (VL) est un plus pour se rendre sur les sites.

      Réf: d480fee3-b2fd-49c4-3376-08d9ba5057e6

      Le poste n'est plus à pourvoir.

      Partager l'offre

      Nos dernières offres